La petite histoire

Tout a commencé en octobre 2012  lorsque j’ai eu l’idée de commercialiser des épices mélangés, prêtes pour assaisonner de la viande. J’ai dû passer de longues heures à trouver la bonne recette miracle qui fera la clientèle tomber en amour avec ce produit. Bien évidemment j’avais réussi à l’avoir et petit à petit, je le faisais connaitre dans mon entourage.  Cela aurait pu être un succès en partant, sauf que la logistique et les moyens financiers ne m’ont pas permis de poursuivre. Je parcourais des kilomètres en métro ou en autobus pour aller livrer, car je n’avais pas de voiture à l’époque.

 Pourtant au fond de moi cet objectif n’avais pas été abandonné, je le nourrissais encore et encore dans mon esprit. À vrai dire, depuis lorsque j’avais l’âge de 5 ans ma mère tenait une épicerie et arriver à mon adolescence j’ai travaillé durant des années avec elle et c’est de là que le désir d’être un épicier  m’est venu.

 Alors que ce rêve restait en sommeil en moi, à chaque fois que je voyageais en Guadeloupe je ramenais des épices à mes amis et famille en cadeau et cela était un moyen pour moi de tester le marché en même temps. Car je voulais me rassurer que la clientèle aimera mes produits. Bien sûr, elle en demandait et redemandait à chaque fois. Je me souviens encore du dernier voyage que j’ai fait en Guadeloupe en août 2018, j’ai dû ramener une valise de 25kg remplie d’épices fines pour offrir.

Et ça a fait jaser mes contacts, les épices faisaient fureur. C’est à ce moment là que j’ai dit à ma femme, c’est le moment de commencer la commercialisation des épices. J’ai contacté des fournisseurs en Guadeloupe et ils étaient emballés à l’idée de leur représenter au Canada. C’était là encore un bon signe!

 J’ai donc contacté certains magasins d’épices et leur proposer mes produits « miracle « mais c’était vraiment compliqué de faire rentrer mes produits dans les magasins.

 Je n’ai pas voulu vivre les mêmes choses horribles du passé, je me suis donc dit la meilleure chose à faire est d’avoir un magasin d’épicerie fine pour la vente de détail et cela ouvrira la porte pour vendre en gros à d’autres magasins d’épicerie fine. J’ai donc choisi de l’ouvrir à Laval car il n’y a aucun magasin d’épicerie fine dans cette ville.

 C’est ce qu’on a fait, on a loué un local à Laval et on a fait un voyage en Guadeloupe pour rencontrer les fournisseurs et conclure nos ententes de partenariat. La Guadeloupe allait être trop petite en variété pour couvrir tout un magasin, on a donc contacté d’autres fournisseurs à Paris et dans d’autres régions de la France.

À notre agréable surprise la majorité était déjà représentée au Québec. On les a alors contacté et aujourd’hui nous y voilà.

A. Toussaint

Le tester, L’Adopter

Contactez-nous

Ligne directe: + 1 888 226 3246

Courriel:  info@lepef.com

Conditions Générales

             Horaires

Dimanche                     Fermé 

Lundi                             Fermé 

Mardi                            10:00 - 18:00 

Mercredi                      10:00 - 18:00

 Jeudi                           10:00 - 18:00 

Vendredi                     10:00 - 18:00

Samedi                        10:00 - 17:00

               Adresse

26 boulevard Bellerose Est

Laval Qc. H7K 1S4